Imprimer une version optimisée   S'abonner au flux RSS

Le 14 février dernier, les auteurs de l’ADAPEI ont été félicités pour leur créativité

Le 18 février 2019

Cette année 2018 fut riche en récompenses artistiques pour les résidents de l’association. En effet, les résidents de trois établissements ont réalisé des oeuvres artistiques et deux établissements ont été primés pour leurs oeuvres au festival de la bande dessinée d’Angoulême.

Une remise des récompenses a eu  lieu le 14 février à l’ESAT de Martiel à 19h15 où ont été conviés les résidents des trois établissements concernés. Un duplex était organisé en visio-conférence avec les sites des St Geniez et St Côme et les auteurs de l’ADAPEI ont été félicités pour leur créativité. Cette journée fût un beau moment de convivialité et de fierté pour les auteurs et leurs accompagnateurs.

 

 

 

Mr Terral résident du Foyer de Vie de St Geniez, de son pseudonyme Bill James a rédigé un livre. Ce livre intitulé « Je suis différents et alors ? » retrace l’histoire de sa vie. On découvre tout au long de son livre les difficultés qu’il a rencontré durant sa vie : le regard des autres face au handicap, le fait d’être mis de côté… Mr Terral a voulu faire passer un message fort avec son œuvre : n’importe qui, enfant ou adulte, avec une différence, peut aussi écrire un livre. C’est un véritable message d’espoir etd’encouragement.

 

 

 

 

Pour poursuivre, Yannick Viatge travailleur de l’ESAT les Dolmens à Martiel a été récompensé pour sa bande dessinée. En effet, il a obtenu le premier prix individuel dans la catégorie Déficience Intellectuelle plus de 20 ans du concours international de bande dessinée hippocampe organisé dans le cadre du festival d’Angoulême. Une œuvre qui aborde le sujet des valeurs du sport et du partage qui est primordial dans le domaine sportif.

 

 

 

Également, dans le même cadre du festival de la bande dessinée d’Angoulême, un groupe de résidents de la MAS (Maison d’Accueil Spécialisée) de Saint Côme d’Olt a obtenu le premier prix de la catégorie MAS-FAM (Foyer d’Accueil Médicalisé). Ils ont été retenus pour leurs performances sur près de 3000 participants (et 1400 planches), suite à cette réussite, ils se sont rendus à Angoulême samedi 26 janvier pour recevoir leur prix. Leur bande dessinée récompensée est intitulée « Installés devant les infos télé » , elle raconte comment un groupe de personnes en situation de handicap, figé devant une télévision qui ne diffuse que de bien tristes et banales nouvelles, va parvenir, grâce aux rêves respectifs des uns et des autres, à s’échapper de cet univers et sortir de cette pièce à la (re) conquête de leurs rêves… L’histoire se termine par un grand banquet autour d’une grande table où chacun a repris goût aux choses et plaisirs simples.

 

Ces trois exemples de réussite sont une preuve que l’art est universel. Cela incite à réfléchir sur le regard du public sur le handicap. 

 

 

Retour